Accueil Santé L’Accident Vasculaire Cérébral

L’Accident Vasculaire Cérébral

by Nelly
Photo_dun_AVC_Source_Les_echos_AFP_Mars_2010

Les types d’AVC – © AFP

L’AVC est la première cause de handicap acquis chez l’adulte dans les pays développés et la seconde cause de démence.

Le terme d’Accident Vasculaire Cérébral s’applique à un ensemble d’affections caractérisées par des lésions cérébrales d’origine vasculaire. Soudain, la circulation sanguine cérébrale est interrompue.

Il existe deux grands types d’AVC :

  • L’Infarctus Cérébral, appelé aussi l’Accident Ischémique Constitué (AIC), qui survient lorsqu’un caillot de sang bouche une artère et empêche alors le flux sanguin d’irriguer une partie du cerveau. Cet AVC est le plus fréquent et concerne 80% des attaques.
  • Les hémorragies qui peuvent être cérébrales ou méningées, font suite à la rupture d’une artère, provoquant un saignement dans le cerveau et le crâne ainsi que la formation d’un hématome.

Dans l’infarctus et l’hémorragie cérébrale, il y a toujours une lésion d’une région du cerveau.

Les signes

Les personnes qui font un AVC ressentent une faiblesse soudaine sur un côté du corps.

avc2

Les signes – © Nice Matin

Brutalement, une partie de leur corps s’engourdit voire se paralyse, leur vision s’embrume et ils montrent des difficultés à parler. Ce sont des signes révélateurs à côté desquels il ne faut pas passer.

Pendant un AVC, le sang n’apporte plus aux cellules du cerveau l’oxygène dont elles ont besoin pour fonctionner normalement. Ce qui peut les endommager plus ou moins durablement en allant jusqu’à les détruire. C’est pourquoi les effets dévastateurs d’un AVC sont souvent permanents car les cellules cérébrales mortes ne sont pas remplacées.

Il faut donc réagir vite lorsque l’on est en présence d’une personne qui fait un AVC, en appelant le 15. »Globalement, les patients arrivent trop tard« , explique le docteur Nicolas GAILLARD, neurologue, au journal l’Indépendant.

Le traitement

Car plus vite les secours sont appelés, plus vite une équipe pluridisciplinaire peut se préparer à prendre en charge le patient. Et la moindre seconde est importante.

En premier lieu, les médecins devront déterminer le type d’AVC. Pour un infarctus cérébral, ils administrent un traitement par thrombolyse afin de détruire le caillot et de rétablir la circulation du sang. Mais pour que ce traitement soit efficace, il doit être appliqué dans les quatre heures et demi qui suivent l’AVC.

Véritable course contre la montre, le traitement d’un AVC doit se faire très rapidement. En France, on estime à 70 minutes le délai moyen entre la survenue des premiers symptômes et l’appel au SAMU. Ce qui est beaucoup trop long.

Les AVC sont souvent responsables de lourdes séquelles, l’accident pouvant toucher des grandes fonctions neurologiques, telles que la motricité (hémiplégie), la sensibilité (anesthésie, douleurs), le langage (aphasie) ou encore la vision.Les deux tiers des personnes atteintes conservent des séquelles.

Alors n’oubliez pas, pour toute suspicion d’un AVC, le bon réflexe est de composer le 15, afin d’assurer dans les plus brefs délais le transport du patient vers un service hospitalier compétent.

Source : France AVC, SOS Attaque Cérébrale

© Nelly SEILER

Vous aimerez aussi

2 comments

Julie Depardieu met tout son coeur pour prévenir les maladies cardio-vasculaires | Actus, médias & co 1 juin 2013 - 0 h 27 min

[…] (source : Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire). Entre risque de crise cardiaque et AVC, le cœur est fragile, il faut savoir le préserver. Et pourtant, la plupart des femmes n’en […]

Reply
L'Aphasie, le mal des mots | Actus, Médias & Co 29 décembre 2014 - 1 h 24 min

[…] phasis » (parole) et signifie « sans parole ». Généralement, elle est la conséquence d’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) mais peut aussi se déclencher après un traumatisme […]

Reply

Répondre à Julie Depardieu met tout son coeur pour prévenir les maladies cardio-vasculaires | Actus, médias & co Cancel Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.